Loading...

Le théâtre comme outil de formation face à la prostitution des adolescents.

Fin mars, la Compagnie Aziadé a participé au Groupe de travail, mis en place par le Gouvernement autour du thème « Comment lutter contre la prostitution des mineurs? », présidé par Mme Champrenault, Procureure Générale à la Cour d’appel de Paris.
Depuis 4 ans, aux cotés de l’ACPE (Agir contre la prostitution des enfants), Aziadé crée de nombreux outils artistiques pour accompagner la formation des professionnels confrontés à la prostitution des mineurs.
Capucine a présenté ces outils aux cotés d’Arthur Melon, secrétaire général de l’ACPE, à plus d’une trentaine de personnes présentes en visio, (COVID oblige…)
Il semblerait que le travail d’Aziadé ait suscité un vif intérêt, confirmé par Mme la Procureur Générale qui a conclu, à l’issue de la diffusion de la scène tournée l’été dernier, pour l’ACPE toujours, montrant la jeune Alexandra aux prises avec son éducateur… « C’est d’un réalisme incroyable! Vous féliciterez la comédienne ! »
Et justement cette merveilleuse comédienne avec qui nous aimons travailler, Tatyana Razafindrakoto, a été filmée en séance lors d’un reportage pour l’émission « La maison des Parents » sur France 5 !
On ne résiste pas à partager un extrait de l’émission avec vous !

Présentation du reportage à voir en relay :

La prostitution est une problématique que rencontrent de plus en plus souvent les travailleurs sociaux des structures d’accueil pour mineurs. Au Centre Educatif Renforcé de Vernioz dans la région lyonnaise, la compagnie de théâtre Aziadé et l’ACPE, votre association Armelle, propose une formation pour les aider à gérer ces situations de prostitution. C’est un reportage de Maria Pasquet.
Le 23 mars dernier, la compagnie Aziadé a relevé un nouveau défi avec enthousiasme !
Laure, Paolo et Tatyana, trio tout terrain, ont transformé une intervention de théâtre forum en théâtre interactif par visioconférence. Pari réussi selon les 17 participant·es !
Créer du lien, le sens du collectif et de la chaleur humaine à travers les écrans est un challenge dans lequel tout le monde s’est lancé avec bonne humeur et dynamisme.
« Confiance », « Réflexion », « Subtilité », « Ludique », « Adaptation », « Authenticité », « Humour » et « Hors norme » font partie des mots employés par le public pour résumer l’expérience…
Côté Aziadé, on est ravi d’avoir pu maintenir ce bel échange malgré la situation sanitaire et on a hâte de retrouver l’énergie et la sensation particulière de nos théâtre forum en chair et en os.
Un grand merci à l’ACPE, notre partenaire de longue date, ainsi qu’à l’OPEN, qui nous a accueilli dans ses locaux et nous a mis à disposition son installation spéciale visioconférence !

Souvenez-vous, en avril dernier, la crise sanitaire nous obligeait à remettre à plus tard les représentations de Quelque chose prévues dans de nombreuses salles de spectacle de l’île de La Réunion.

Nous n’avons pas lâché l’espoir et la détermination, et nous rassemblons de nouveau l’équipe pour plusieurs représentations à partir de fin novembre 2020 !

6 représentations dédiées au scolaires, 5 représentations tout public et une représentation en prison sont confirmées ! On croise les doigts pour que la situation sanitaire nous permette d’aller au bout de ce défi si nécessaire à la libération de la parole sur le sujet des violences sexuelles sur mineur.e.s, et la capacité de l’humain à la résilience !
De nombreuses interventions sont d’ailleurs planifiées également dans les lycées de l’île grâce à des sessions de Théâtre Forum conçues avec attention et minutie par la compagnie !

Vous voulez noter les dates des représentations dans vos agendas ! Les voilà !

Les jauges du public seront réduites d’1/3 pour respecter les mesures sanitaires, réservez vite vos places !
Toutes les infos sur l’agenda de notre site : https://www.compagnie-aziade.fr/

Suivez notre aventure sur notre page Facebook et notre Instagram !

Pour télécharger le Communiqué de presse : C’EST ICI ! 

Le projet « Quelque chose à la Réunion » initialement  prévu en avril 2020 a naturellement été annulé pour cause de COVID 19.
Reporter un tel projet regroupant autant d’intervenants ( équipe artistique, équipe pédagogique, théâtres, professionnels de santé,  lycées, collèges…) tient du miracle.
Mais ces dernières années, la compagnie en a déjà accompli quelques uns. Souvenons-nous des « Crieuses Publiques » le pied cassé en Suisse en pleine canicule, « Quelque chose à la Réunion » au coeur des émeutes réunionnaises, La participation des jeunes aux Etats généraux des droits de l’enfants à l’Assemblée Nationale alors que les dits jeunes sont bloqués par le service de sécurité…)

Et bien cette fois encore, nous ne dérogeront pas à la règle, le miracle a eu lieu !!!!  l’ensemble des représentations et des ateliers est reprogrammé en décembre 2020 !

( sous réserve évidemment que…bon)

allez, pour le plaisir, la retrospective 2018-19!

UN immense merci à tous les faiseurs de miracles :

  • Nos magnifiques co-porteuses de projet  : Juliana Sadon de L’association PERIF, Makoro Traoré et Fanny Sauvage de l’association 1air2elles qui aux cotés de Christine Douzain, de l’association NOE ont travaillé à la planification des ateliers et à la recherche de fond.
  • Côté Aziadé, Capucine Maillard, Marie Mauffret, Dominique Carrière, Lisa Focken, Karine Lebon,  Jocelyne Lavielle, Agnes Berthille, Isabelle Delleaux, Daniel Hoarau, Fred Blancot, Anne Lucie Dommages Viscardi qui chacun-ne à leur poste, déplacent des frontières artistiques et organisationnelles.
    Merci du fond du cœur à Emilie Magnant et Marion Gaben, à tout ce qu’elles ont apporté au projet l’an passé
  • Merci à Andréa Bescond qui signe la mise en scène de Quelque Chose, et nous soutient de tout se coeur.
  • Merci aux salles qui nous suivent !
  • Merci à tous les établissements scolaires qui n’hésitent pas à reconduire le projet, malgré les difficultés !
  • Merci à tous les animateurs des ateliers passés et futurs !
  • Merci aux institutions et fondations, à tous nos partenaires qui nous soutiennent !
  • Merci à cette équipe debout, quoi qu’il arrive !!!!

nos partenaires :  Préfecture, Ministère de la justice, Ministère de la Culture, Région Réunion, ARS agence de Santé Océan Indien, SPEDIDAM, EPSM,  Unité Psycho Trauma NOE, Rectorat,  les théatre LESPAS, Luc Donat, Des Sables, G Brassens, Grammon Lélé, la médiathèque de saint Joseph..Les mairies de Saint Benoit, d’Etang Salé, des Avirons,de 3 bassins, les associations S-POIR, La Cerise sur le Chapeau, ARIV,  , Alambic, la FondationHumanités, Digital et  Numérique.

X